4 Questions à… Maud Thuaudet et Thierry Fournier

04/11/2020

Maud Thuaudet dirige la stratégie du Groupe Saint-Gobain. Thierry Fournier est Directeur Général Adjoint du Groupe et Directeur Général Région Amérique Latine. Ensemble, ils discutent de la raison d’être de Saint-Gobain, de ses implications sur la stratégie de développement du Groupe, et d’un avenir toujours plus durable.

Notre raison d’être est notre boussole. Concrètement, comment va-t-elle guider les actions du Groupe ?

Thierry Fournier : Cette raison d'être donne du sens à tous les niveaux de l'entreprise, dans tous les métiers. Elle nous permet de savoir mieux encore pourquoi nous travaillons, à quoi nous contribuons. Cela nous permet de mieux définir là où nous allons porter nos efforts et facilite la prise de décisions au quotidien. Et s’il y a une priorité très importante pour nous désormais, c’est ce focus que nous posons sur le caractère durable de nos activités – en lien avec l'engagement du Groupe à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.

Maud Thuaudet : Oui, et cela va nous permettre d'aller plus vite et plus loin. Chacun va pouvoir se demander « Comment est-ce que je contribue à notre raison d’être, comment aller plus loin dans ce que je fais ? ». Pour le Groupe, cela veut dire libérer les énergies, co-construire avec les équipes des solutions sur le terrain.

Thierry Fournier : Avec notre raison d’être clairement affichée, nous donnons un nom à un chemin que nous avions déjà commencé à prendre. Pour ne prendre que quelques exemples, la promotion de la construction sèche dans toute l’Amérique Latine, nos efforts sur le recyclage, l’optimisation permanente de nos formulations, la montée du recours aux énergies décarbonées, la réduction constante de nos pertes en usine, tout ce que nous faisons converge à contribuer à faire du monde un « better home ».

Maud Thuaudet : En termes d’acquisitions, plus que jamais, nous allons considérer l'empreinte carbone des entreprises, leur politique sociale, leurs engagements sociétaux… et comment ils contribuent à notre raison d'être. Il en est de même pour Nova, qui anime nos relations avec les startups.

Est-ce que la raison d’être va s’incarner de la même manière dans l'ensemble des régions où le Groupe est présent ? 

Maud Thuaudet : Non, et c'est la beauté de ce Groupe : chacun va l'adapter à ses enjeux. L’Europe sera très centrée sur la protection de l’environnement. Dans un pays comme l'Inde, clairement, les enjeux sociaux sont cruciaux, peut-être même plus encore que la sensibilité aux sujets environnementaux. – qui y est pourtant extrêmement forte. Chacun va donc pouvoir mettre dans "Home", la définition qui lui correspond, à la lumière des défis qui lui sont propres.

Comment articuler croissance et sustainability ?

Thierry Fournier : En réalité, le développement durable est un énorme levier de croissance pour Saint-Gobain, et c’est un levier de croissance sain. Et si c’était une exigence humanitaire et planétaire au début, c'est devenu aussi une exigence incontournable des marchés. Car finalement, qui pousse les gouvernements et les acteurs socio-économiques à avancer ? Ce sont les consommateurs, c'est le marché, c'est chacun de nous. Sans intégration du développement durable dans notre quotidien, pas de croissance possible.

Maud Thuaudet : En effet, les deux piliers de notre croissance sont le développement durable et la performance. Et l'une est au service de l'autre. En cherchant des solutions durables à offrir à nos clients et pour nous-mêmes, pour nos usines, dans nos agences de distribution, nous allons vers des solutions de plus en plus performantes. En réduisant notre consommation d'énergie, de matières premières, d'eau, en allégeant nos produits, en les co-développant avec nos clients, en développant l’économie circulaire… A chaque fois, nous parvenons à être plus compétitifs, à nous différencier et à mieux vendre nos produits et solutions.

Thierry Fournier : Nous avons non seulement le devoir de réduire notre empreinte environnementale, mais également l'ambition de participer à la résolution du problème mondial. Et nous avons tous les outils en main pour cela.

Comment préparer dès aujourd'hui la sustainability de demain, est-ce que cette raison d’être sera toujours juste dans 20 ans ?

Thierry Fournier : Sincèrement, je pense qu’il est difficile d’être complètement affirmatif. Mais si vous me demandez « À quoi faut-il se préparer pour que, compte tenu de notre vision du monde actuelle, dans 20 ans le Groupe soit plus performant, plus durable ? », je vous répondrai sans hésitation que c’est ce que nous sommes en train de faire. Cela est certain aujourd’hui. Mais nous devrons nous adapter en permanence aux réalités… Six mois en arrière, qui aurait pu croire que notre monde changerait si vite ?

Maud Thuaudet : Je suis persuadée que notre raison d’être est faite pour durer, parce que l'urgence climatique est ressentie dans leur chair par les populations à travers le monde, en particulier les jeunes. Le développement durable est aussi une tendance de fond qu’on retrouve chez nos clients, chez nos investisseurs qui, de plus en plus, veulent savoir comment notre portefeuille de solutions y contribue.