Allemagne : une usine d’isolation nouvelle génération

09/07/2019
Allemagne : une usine d’isolation nouvelle génération

La rénovation de cette usine de laine de verre située au sud-ouest de l’Allemagne représente un investissement de 38 millions d’euros. Premier grand changement :  la reconstruction du four après 10 ans d’activité. Il est désormais chauffé par un mélange de gaz naturel et – c’est la nouveauté – d’oxygène (de l’air ambiant était utilisé auparavant). Une technologie qui permettra de baisser de 10 à 20% sa consommation d’énergie. 

L’autre challenge était de reconstruire, en même temps, les 2 lignes de production afin de fabriquer des solutions encore plus performantes et à moindre coût. Grâce à de nouvelles installations, le processus de fibrage est désormais complètement optimisé. L’objectif de cette amélioration ? Utiliser moins de quantité de matière lors de la fabrication du produit tout en maintenant des capacités d’isolation identiques voire meilleures. 

Les nouveaux équipements installés permettent aussi de répondre aux besoins du client en proposant des solutions innovantes. Par exemple, jusqu’ici en Europe, il existait principalement des produits à base de laine de roche ou de polystyrène expansé pour les systèmes d’isolation par l’extérieur (ITE). L’usine de Speyer est désormais la première sur le marché européen à proposer des panneaux de laine de verre avec enduit pour les ITE. 

Après deux mois d’arrêt complet du four, la première ligne a redémarré début juin mais la reprise totale de production est prévue courant août. Le site dessert principalement les marchés allemand, autrichien et français.

L’usine continuera d'utiliser jusqu’à 80% de verre recyclé au lieu de nouvelles matières premières. Avec le nouveau concept de chauffage du four, cela contribuera à améliorer encore davantage l'empreinte globale des produits.