Communiqués de presse

Retrouvez dans cet espace les communiqués de presse du Groupe Saint-Gobain.

10 Février 2015
A l’occasion de ses 350 ans, Saint-Gobain lance une exposition en ligne « #SaintGobain350 - l’expo » retraçant son histoire à travers plus de 700 documents d’archives : www.saint-gobain350ans.com. « C’est avec une certaine fierté que nous célébrons cette année les 350 ans de Saint‑Gobain. Une date symbolique qui nous donne l’occasion de rappeler à tous notre histoire, nos plus belles réalisations et la passion qui nous anime depuis la création du Groupe en 1665. Une telle longévité nous prouve qu’il est plus que jamais nécessaire d’avoir le sens du long terme. La sérénité, l’agilité et la confiance, dont notre Groupe a toujours fait preuve, nous ont permis de nous adapter aux évolutions du monde, de franchir les obstacles et de relever les défis. Cet anniversaire nous encourage à chérir et à transmettre cet état d’esprit. Constituée grâce aux archives conservées par le Groupe au cours des trois derniers siècles et demi, notre exposition en ligne rend accessible à tous la mémoire de Saint‑Gobain » commente Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général du Groupe.La scénographie de l’exposition est pensée pour faciliter le parcours des internautes. Ses contenus sont accessibles par des portes d’entrée variées afin que chacun découvre, selon sa sensibilité et ses centres d’intérêt, l’histoire du Groupe, celle de l’industrie et des nombreuses époques dont Saint-Gobain fut à la fois l’acteur et le témoin.Les différents modules·         Une chronologie en 22 dates pour découvrir les grandes étapes de l’histoire de Saint‑Gobain.·         Une reconstitution en 3D de la Manufacture de Saint-Gobain en fonctionnement en 1785.·         Une galerie des innovations montrant la contribution de Saint-Gobain aux révolutions architecturales et à l’évolution de l’habitat de 1665 à 2065.·         Une galerie de portraits de dirigeants, d’inventeurs, et d’employés qui ont incarné « l’esprit maison ».·         Six univers pour parcourir, de manière thématique, les 700 documents qui composent cette exposition (transformation de la matière, de la réclame au marketing, Saint‑Gobain dans le monde, les grandes réalisations, le monde du travail, gouvernance et cultures d’entreprise).L’exposition est lancée aujourd’hui en français. Elle sera également disponible en anglais, allemand, espagnol et portugais/brésilien mi-mars. Une exposition, hommage au parcours ininterrompu du Groupe depuis 1665 et À ses mÉtamorphoses L’histoire de Saint-Gobain commence en 1665 lorsque le roi Louis XIV signe les lettres patentes qui créent officiellement la Manufacture royale des glaces de miroirs. Une initiative liée à la politique économique de Jean-Baptiste Colbert, qui souhaitait concurrencer Venise sur le marché européen des miroirs. La première réalisation emblématique du Groupe est la livraison des glaces de la galerie du même nom à Versailles. Saint-Gobain entre alors dans l’histoire de France. Des mouvements successifs de diversification et de recentrage suivent, forgeant l’entreprise Saint‑Gobain d’aujourd’hui. Un groupe qui a conservé son cœur de métier historique mais a aussi considérablement diversifié son portefeuille de produits pour devenir le leader mondial de l’habitat.Ces mouvements s’accompagnent d’une puissante volonté d’internationalisation. Saint‑Gobain n’a cessé d’aller conquérir des marchés à l’étranger. Aujourd’hui, il est présent industriellement dans 64 pays.C’est ce parcours aussi atypique que diversifié que l’exposition virtuelle met en lumière. Un parcours de trois siècles et demi, jalonné de succès, d’insuccès parfois, et d’innovations. Un parcours qui passionnera tous ceux qui s’intéressent à l’histoire des entreprises, et à l’histoire tout court.  Saint-Gobain, une identitÉ forgÉe par son histoire Saint-Gobain est l’entreprise pionnière en France en matière de « business history ». Le Groupe a en effet fondé son propre service d’archives dès 1974 pour valoriser les nombreux documents de son patrimoine et favoriser la création d’une culture d’entreprise commune après la fusion entre Saint-Gobain et Pont-à-Mousson (1970). Établi à Blois en 1979, le centre d’archives a nourri les travaux de nombreux historiens et constitue la première source documentaire de l’exposition virtuelle.L’exposition, entièrement en ligne, se compose de plus de 700 documents sur tous supports (documents d’archives, photographies, films, objets, etc.). La majorité d’entre eux est issue des archives de Saint-Gobain mais une partie provient des archives publiques, de la BnF et de collections particulières. La sélection et la mise en perspective de ces 700 documents ont fait l’objet d’un exceptionnel travail de recherche et de valorisation. « Nous avons fait des découvertes extraordinaires notamment dans le fonds audiovisuel que nous avons souhaité valoriser car il est largement inédit », expliquent Marie de Laubier, Directeur des Relations générales de Saint-Gobain et Directeur de la publication de l’exposition, et Anne Alonzo, commissaire de l’exposition. « Citons par exemple le film Travailler en usine, un documentaire sociologique remarquable sur le monde de l’usine en 1970, à un moment où celui-ci connaît de profondes mutations liées à l’automatisation et aux évolutions des relations au travail. » Une exposition qui s’enrichit chaque jour grâce aux internautesPour retranscrire le plus fidèlement possible l’histoire du Groupe, Saint-Gobain a choisi d’ouvrir son exposition aux contributions extérieures. Les collaborateurs, les anciens salariés et quiconque possédant des informations et documents peuvent les mettre en ligne sur le site. L’objectif : avoir différents regards sur l’histoire de Saint-Gobain – la petite comme la grande. Cette opération permet également de collecter des documents  pour les archives du Groupe. Pour contribuer, les internautes peuvent se rendre dans la rubrique « Partagez vos souvenirs & documents ».Pour réaliser cette exposition, Saint-Gobain a travaillé depuis l’automne 2013 avec Mazedia, une agence nantaise de conception et réalisation d’applications multimédia culturelles et patrimoniales.Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse en cliquant ici. A PROPOS DE SAINT-GOBAIN En 2015, Saint-Gobain fête ses 350 ans, 350 raisons de croire en l’avenir. Fort de son expérience et de sa capacité à toujours innover, Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat, conçoit, produit et distribue des matériaux de construction et de haute performance en apportant des solutions innovantes aux défis de la croissance, de l’énergie et de la protection de l’environnement. Avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros en 2013, Saint-Gobain est présent dans 64 pays avec près de 190 000 salariés. Pour plus d’informations sur Saint-Gobain, rendez-vous sur le site www.saint-gobain.com et sur le compte Twitter @saintgobain. Consulter le dossier de presse[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"11756","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"480","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]]CONTACTS PRESSESophie CHEVALLON                +33 1 47 62 30 48Susanne TRABITZSCH              +33 1 47 62 43 25
12 Janvier 2015
Saint-Gobain lance son Concours de l’Innovation NOVA 2015
09 Janvier 2015
Saint-Gobain : 350 ans, 350 raisons de croire en l'avenir
17 Novembre 2014
Saint-Gobain lance une nouvelle version de son site institutionnel www.saint-gobain.com. Conçu pour un meilleur parcours utilisateurs, il est une véritable vitrine digitale du Groupe, entièrement pensé pour l’Internet mobile.
Saint-Gobain lance une nouvelle version de son site institutionnel www.saint-gobain.com. Conçu pour un meilleur parcours utilisateurs, il est une véritable vitrine digitale du Groupe, entièrement pensé pour  l’Internet mobile. Ce nouveau site présente cinq innovations fortes : -       Conçu en Full Responsive Design, il s’adapte intelligemment aux supports mobiles (tablettes et Smartphones), afin d’améliorer son accessibilité en modifiant automatiquement son contenu au format de l’écran. Elaboré pour un usage « tactile », l’ensemble du contenu peut être consulté avec la même facilité quel que soit le terminal utilisé (PC, smartphones, tablettes, TV).  -       Les contenus éditoriaux sont enrichis de nombreuses infographies, images et vidéos haute résolution, plus ergonomiques, afin d’améliorer le confort et la simplicité de lecture. Un concept de « Stories » raconte, par des témoignages, les réalisations internationales de Saint-Gobain.  -       Les réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Twitter, Pinterest, Instagram) occupent une place centrale dans le site pour un partage de l’information optimisé et une plus grande visibilité.  -       Des chaînes thématiques (Habitat et ville du futur, Construction durable, Innovations dans l’Habitat…), permettent d’agréger des contenus web externes sélectionnés en utilisant la technologie Scoop.it, une start-up française lauréate en 2012 du Forum Netexplo, observatoire mondial de l’innovation digitale. -       Un moteur de recherche puissant, basé sur la technologie Google, permet d’étendre les requêtes concernant les produits et services de Saint-Gobain sur près de 1 000 sites Internet du Groupe (sites des marques, activités, pays, Habitat, Multi-Confort…). En résumé, le nouveau site institutionnel www.saint-gobain.com se veut entièrement accessible sur mobile et ouvert vers les autres canaux digitaux du Groupe (applications mobiles,  réseaux sociaux…). Pour réaliser ce projet, Saint-Gobain a travaillé avec X-PRIME, une agence de communication digitale pure player, intégrée au réseau JWT Paris (Groupe WPP), depuis avril 2014.[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"9771","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"270","style":"display: block; margin-left: auto; margin-right: auto;","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]]
07 Octobre 2014
Saint-Gobain a équipé le premier étage de la Tour Eiffel à Paris d’un plancher en dalles de verre antidérapant. Surplombant le vide à 57 mètres de hauteur, cet espace qui vient d’être inauguré offre désormais aux visiteurs une vue exceptionnelle sur la ville mais également sur la Tour elle-même, renforçant ainsi son attractivité.
Saint-Gobain a équipé le premier étage de la Tour Eiffel à Paris d’un plancher en dalles de verre antidérapant. Surplombant le vide à 57 mètres de hauteur, cet espace qui vient d’être inauguré offre désormais aux visiteurs une vue exceptionnelle sur la ville mais également sur la Tour elle-même, renforçant ainsi son attractivité.[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7561","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"320","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]]Copyright: Saint-Gobain / Johanna LeguerreDans le cadre du réaménagement du premier étage de la Tour Eiffel, l’agence d’architecture Moatti-Rivière, mandatée par la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE), a proposé une nouvelle perception de la ville en transformant l’étage en l’un des lieux les plus spectaculaires de Paris. Cet objectif a été atteint par l’installation de garde-corps vitrés en périphérie de l’ouverture centrale de la Tour et en rendant transparent le sol situé à proximité immédiate des garde-corps sur une emprise de 1,85 mètre au plus large. À 57 mètres de hauteur, le verre transparent procure la sensation de marcher dans le vide, au-dessus de la structure en encorbellement du premier étage. Cet aménagement inédit accroît considérablement l’attractivité du premier niveau de la Tour.Une prouesse techniquePour la réalisation de cette surface en verre de 128 m², Saint-Gobain a dû concevoir un produit spécifique.Véritable prouesse technique, cette structure a nécessité des études très approfondies sur la qualité du verre et sur le revêtement antidérapant à utiliser. L’objectif : préserver au maximum la transparence du plancher, tout en s’assurant qu’il ne soit pas glissant. Pour cela, une sérigraphie de points émaillés (combinaison d’émaux verriers et d’abrasifs) a été appliquée sur la surface supérieure des verres. Dix-huit mois de recherche et développement ont été nécessaires afin de proposer une sérigraphie de haute qualité assurant une excellente tenue mécanique et esthétique du produit pendant son utilisation.Glassolutions, filiale de Saint-Gobain, a conçu et réalisé les 64 dalles de sol en verre LITE-FLOOR XTRA GRIP utilisées pour le plancher. Ces dalles sont obtenues par le collage de trois feuilles de verre avec deux films intercalaires à haute résistance. Le complexe a une épaisseur totale de 32 mm qui lui assure unecapacité portante de 500 kg/m².Les dalles de verre antidérapant LITE-FLOOR XTRA GRIP ont été produites par Glassolutions dans son usine Eckelt Glas en Autriche. Le site est spécialisé dans la transformation verrière pour les grands projets architecturaux mondiaux. Parmi les réalisations majeures, citons le kiosque TKTS de Times Square à New York, le New Acropolis Museum à Athènes, ou encore le bureau de Swiss Re à Londres.[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"8346","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"320","typeof":"foaf:Image","width":"480"}}]]
16 Septembre 2014
                                                                                                                       16 septembre 2014   Generali et Saint-Gobain décident d’engager les études de conception du nouveau siège de Saint-Gobain à La Défense    Generali Real Estate et la Compagnie de Saint-Gobain ont conclu un protocole d’accord définissant les conditions dans lesquelles le leader des  matériaux de construction et de haute performance pourrait aménager son nouveau siège dans l’immeuble qui prendrait le nom de Tour Saint-Gobain et qui deviendrait ainsi le prochain projet en développement du Groupe Generali au sein du quartier de La Défense.  Implanté dans le coeur historique du quartier d’affaires, sur le territoire de Courbevoie, le projet architectural, technique et environnemental de l’agence Valode & Pistre a été retenu par Generali, en concertation avec Saint-Gobain et l’EPADESA, à l’issue d’une consultation internationale d’architecture. Assisté de Hines France, Generali Real Estate développerait ainsi une tour d’environ 49 000 m² de plancher sur 34 étages et 165 mètres de hauteur.  Conçu pour devenir la future vitrine des savoir-faire et de l’image internationale de Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat durable, et dans le respect de la stratégie immobilière de Generali, le projet de la Tour Saint-Gobain ambitionne un niveau exemplaire de qualité environnementale en privilégiant notamment la bonne intégration au site, les performances énergétiques et le confort des usagers.  Ce pas décisif en faveur de la construction de la future « Tour Saint-Gobain » devra être confirmé définitivement par Generali et Saint-Gobain début 2015, après le dépôt de la demande de permis de construire.   A propos de Generali Real Estate Generali Real Estate est une société leader dans le monde pour la gestion du patrimoine immobilier avec actifs totaux sous gestion d’environ 28 milliards d’euros. Le portefeuille de GRE – qui est constitué d’un ensemble d’actifs aussi bien modernes qu’historiques – se développe en Europe continentale, au Royaume Uni, en Asie et aux USA. Grâce à l’expertise de plus de 500 professionnels, GRE se positionne en leader dans les domaines du renouvellement urbain, de l’innovation technologique et du développement durable. GRE fait partie du Groupe Generali, classé au Fortune 50, l’un des principaux acteurs mondiaux de l’assurance avec 77.000 employés au service de 65 millions de clients dans plus de 60 pays à travers le monde.  A propos de Saint-Gobain Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat, conçoit, produit et distribue des matériaux de construction et de haute performance en apportant des solutions innovantes aux défis de la croissance, des économies d’énergie et de protection de l’environnement. Avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros en 2013, Saint-Gobain est présent dans 64 pays avec près de 190 000 salariés. Plus d’informations sur www.saint-gobain.com et sur la nouvelle application pour tablette et téléphone mobile « Saint-Gobain Shareholder ».   Contacts presse Generali Real Estate :Tél. : + 39 36 66 81 46 47 press@generali.com Saint-Gobain :Sophie Chevallon - Tél. : + 33 1 47 62 30 48Susanne Trabitzsch - Tél. : + 33 1 47 62 43 25  
05 Septembre 2014
Saint-Gobain et Central Glass créent une société commune en Indonésie pour la production et la distribution de vitrage automobile
01 Août 2014
Acquisition de Z-tech
28 Juillet 2014
Saint-Gobain PAM remporte deux contrats au Qatar
17 Juillet 2014
L’équipe française Atlantic Challenge remporte le deuxième prix final lors de la compétition Solar Decathlon EuropeAu total, les équipes soutenues par Saint-Gobain ont obtenu dix prix dans six épreuvesLors de la compétition universitaire internationale d’architecture Solar Decathlon Europe à Versailles, l’équipe française Atlantic Challenge a remporté le deuxième prix final pour son projet Philéas. Au total, les équipes soutenues par le groupe Saint-Gobain ont obtenu dix prix dans six épreuves : L’équipe française Atlantic Challenge s’est vu attribuer le premier prix dans l’épreuve « Efficacité énergétique » et le troisième prix dans les épreuves « Développement durable » et « Fonctionnement de la maison ». Pour son projet Techstyle House, l’équipe américano-allemande Inside Out a obtenu le troisième prix dans l’épreuve « Conditions de confort ». L’équipe mexicaine UNAM s’est vu décerner  le premier prix dans l’épreuve « Ingénierie et Construction », le deuxième prix dans l’épreuve « Urbanisme, Transport et Accessibilité économique » et le troisième prix dans l’épreuve « Développement durable », pour son projet CASA. L’équipe espagnole Plateau Team a obtenu le troisième prix dans l’épreuve « Efficacité énergétique » pour son projet Symbcity. L’équipe roumaine BUC et l’équipe indienne Shunya, ont remporté le prix d’honneur dans l’épreuve « Développement durable » récompensant respectivement les projets EFdeN et H Naught.    FRANCELe projet Philéas de l’équipe française Atlantic Challenge consiste en la réhabilitation du CAP 44, ancien bâtiment industriel datant de 1895 et situé dans la région nantaise, en intégrant des modules préfabriqués en bois à la structure en béton existante. L’objectif est de transformer l’ouvrage en un bâtiment à usages multiples combinant logements, bureaux, crèche, restaurant et serre vivrière en toiture.1er prix – Épreuve « Efficacité énergétique »Le projet PHILEAS a obtenu le premier prix pour l’épreuve « Efficacité énergétique ». Ce prix a évalué la consommation énergétique des habitats et les solutions mises en œuvre pour la réduire. Pour aider l’équipe dans la concrétisation de son projet, Saint-Gobain et ses marques ont fourni des matériaux de construction à forte valeur ajoutée permettant une performance thermique optimale du prototype. Des chercheurs et ingénieurs de Saint-Gobain, spécialistes en physique du bâtiment, ont accompagné les étudiants dans leurs choix selon deux axes : exploitation de l’inertie thermique du béton armé et valorisation des apports solaires et lumineux.  3ème prix - Épreuve « Développement durable » Le projet Philéas s’est vu attribuer le troisième prix pour l’épreuve «Développement durable»,récompensant les efforts fournis pour réduire les impacts environnementaux du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie.  Cinq ateliers ont été proposés par Saint-Gobain pour aborder des thématiques techniques et répondre en pratique aux interrogations des étudiants en amont de la compétition. L’un de ces ateliers a spécifiquement abordé l’optimisation de la qualité environnementale du bâtiment, prenant pour exemple, la Maison Saint-Gobain Multi-Confort (49, Beaucouzé), reconnue « OPÉRATION PILOTE HQE PERFORMANCE » en 2012.  Les matériaux des marques de Saint-Gobain utilisés pour la construction du prototype bénéficient pour la plupart, d’une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES). Celle-ci dresse un bilan environnemental détaillé du produit à partir de l’analyse de son cycle de vie tout en attestant de leurs très faibles émissions de polluants mesurés en laboratoire.  3ème prix - Épreuve « Équipement et Fonctionnement » L’équipe a également remporté le troisième prix de l’épreuve « Équipement et fonctionnement » qui a évalué la fonctionnalité et l’efficacité des appareils disposés au sein du prototype.  Le prototype disposait par exemple, de haut-parleurs intégrés aux plaques de plâtre, transformant les doublages en enceintes acoustiques tout en garantissant une très faible consommation d’énergie.  ÉTATS-UNIS / ALLEMAGNELe projet Techstyle House de l’équipe américano-allemande Inside Out utilise le soleil comme seule source d’énergie. La maison est constituée d’une structure en acier léger supportant une enveloppe architecturale précontrainte isolée par plusieurs couches flexibles pour créer une maison « textile » répondant au standard PassivHaus, la plus stricte au niveau international en matière d’efficacité énergétique. C’est la première fois qu’une équipe du Solar Decathlon construit une maison entièrement en textile. Cette technique permet une conception modulaire et des espaces personnalisables répondant aux besoins toujours plus variés des familles modernes.3ème prix – Épreuve « Conditions de confort »L’équipe américano-allemande s’est vu attribuer le troisième prix de l’épreuve « Conditions de confort ». Cette épreuve a évalué l’acoustique, le confort visuel, la température, la qualité de l’air et  l’humidité de la maison tout au long de la compétition. Saint-Gobain a fourni des triples vitrages spécifiques très esthétiques correspondant au nouveau standard de contrôle solaire et permettant une transmission lumineuse très élevée pour assurer un grand confort visuel. L’assemblage des différentes couches de l’enveloppe de la maison, incluant notamment la membrane architecturale Sheerfill et 30 cm de laine de verre ISOVER, a permis une isolation acoustique remarquable par rapport aux bruits extérieurs et une réduction significative de la réverbération acoustique intérieure créant ainsi une ambiance sonore très confortable.MEXIQUEL’équipe mexicaine UNAM a développé son projet CASA pour la zone métropolitaine de la vallée de Mexico, la 3e au classement mondial des régions métropolitaines les plus peuplées. Axant son travail sur des questions telles que la gestion de l’eau, la pollution et le risque accru de pauvreté, elle a cherché à concevoir un habitat durable pour faire face à l’urbanisation galopante et aux changements climatiques.1er prix – Épreuve « Ingénierie et Construction »L’équipe mexicaine a remporté le premier prix dans l’épreuve «Ingénierie et Construction» qui a évalué la fonctionnalité globale des habitats, les structures, enveloppes, systèmes électriques, plomberies et panneaux photovoltaïques.  Les équipes de Saint-Gobain ont défini les unités de vitrage pour ce projet de façon à respecter la structure en PVC qui avait été introduite par l’équipe et à permettre une pose optimale des vitrages. Lors du montage du prototype à Versailles, des équipes de Saint-Gobain ont aidé l’équipe mexicaine à installer les différents types de vitrage.2ème prix – Épreuve « Urbanisme, Transport et Accessibilité économique » L’équipe UNAM a obtenu le deuxième prix de l’épreuve « Urbanisme, Transport et Accessibilité économique » qui a apprécié la pertinence des propositions par rapport à leur environnement local, les solutions proposées pour le transport et le prix du logement. 3ème prix – Épreuve « Développement durable »L’équipe mexicaine s’est également vu attribuer le troisième prix dans l’épreuve « Développement durable » qui évalue les efforts fournis pour réduire les impacts environnementaux du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie.   Les différents types de vitrages fournis par Saint-Gobain sont recyclables à 100 %, ont été fabriqués localement et ne contiennent pas de composés organiques volatiles. Ils permettent de réduire les coûts de climatisation et d’utiliser de façon optimale la lumière du jour. Les revêtements de Saint-Gobain pour les murs et les plafonds ont été fabriqués à base de matériaux recyclables et sont dépourvus de substances dangereuses pour la santé et l’environnement.    L’écran solaire de Saint-Gobain, qui filtre la lumière pour une meilleure réduction de la chaleur et un éblouissement réduit, augmente la conservation de l’énergie et diminue les coûts de climatisation.    ESPAGNEL’idée du projet SymbCity de l’équipe espagnole Plateau Team est de se servir des espaces inutilisés sur des bâtiments - toits, terrasses et autres zones urbaines surélevées - en vue d’optimiser les infrastructures urbaines et de créer une vraie symbiose entre des bâtiments existants et des constructions ajoutées sur les toits.3er prix – Épreuve « Efficacité énergétique » L’équipe espagnole a remporté le troisième prix de l’épreuve « Efficacité énergétique » qui a évalué la consommation énergétique des habitats et les solutions mises en œuvre pour la réduire.  L’espace tampon multifonctionnel du prototype a été réalisé avec des vitrages performants de Saint-Gobain. Conçu comme un espace non chauffé modulaire, cette partie du logement participe au fonctionnement bioclimatique passif du prototype en créant selon la saison un jardin d’hiver ou un patio ombragé et ventilé en été.  « Ces très nombreuses récompenses remportées par les équipes que le groupe Saint-Gobain a soutenues lors de cette compétition mettent en avant le formidable travail qu’elles ont accompli », a déclaré Didier Roux, Directeur de la Recherche et du Développement et de l’Innovation du groupe Saint-Gobain. « Cela démontre aussi que les solutions de Saint-Gobain sont incontournables lorsque l’on parle d’efficacité énergétique, de développement durable ou de confort.  Je suis particulièrement fier de la deuxième place de l’équipe Atlantic Challenge dans la finale du concours et des prix remportés dans les domaines de l’efficacité énergétique, du confort et du développement durable qui constituent des axes majeurs de notre stratégie de l’habitat durable ».              A propos de Saint-GobainSaint-Gobain, leader mondial de l’habitat, conçoit, produit et distribue des matériaux de construction et de haute performance en apportant des solutions innovantes aux défis de la croissance, des économies d’énergie et de protection de l’environnement. Avec un chiffre d’affaires de 42,0 milliards d’euros en 2013, Saint-Gobain est présent dans 64 pays avec près de 190 000 salariés. Pour plus d’informations sur Saint-Gobain, rendez-vous sur le site www.saint-gobain.com.    Contacts presse Susanne TRABITZSCH  + 33 1 47 62 43 25