Donner V.I.E à ses projets professionnels

Véritable tremplin pour booster la carrière des jeunes diplômés entreprenants, le V.I.E (Volontariat International en Entreprise) est un programme qui permet aux jeunes européens âgés de 18 à 28 ans de partir travailler à l’étranger pour le compte d’une entreprise française.
  • Sésame pour l’intégration professionnelle
V.I.E : des missions engageantes
Un taux d’embauche de 70 %, des missions responsabilisantes, beaucoup d’autonomie et la découverte de pays étrangers ? Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E.) a de quoi séduire les jeunes diplômés. Découverte !

Ils sont âgés de 18 à 28 ans, cultivent une furieuse envie de s’accomplir à l’étranger et ont un diplôme dans leur bagage. 92 % des V.I.E sont titulaires d’un Bac +5. Intarissables sur le sujet, ces jeunes professionnels d’un genre nouveau décrivent leur expérience comme « un véritable tremplin professionnel »… Et c’est plutôt bien vu, puisque le taux d’embauche en fin de mission frôle les 70 %, selon Business France. Ce « petit miracle » a un nom : il s’appelle V.I.E (Volontariat International en Entreprise) ! 

V.I.E : des missions engageantes

Créé par la loi du 14 mars 2000, ce contrat permet à des diplômés, ressortissants de l’Espace Économique Européen ou de Monaco (jusqu’à 28 ans) d’exercer une mission pour le compte d’une entreprise française, pour une durée de 6 à 24 mois. Sur place, tout est prévu : les jeunes diplômés bénéficient d’une couverture sociale adaptée, et parfois même d’un logement. Côté rémunération, les V.I.E perçoivent une indemnité forfaitaire majorée d’une indemnité variable selon les pays. Mais ce qui motive le plus les étudiants, c’est que le V.I.E offre l’opportunité d’assumer une mission vraiment opérationnelle. 

 

 

Un tutorat pour s’intégrer

« Dans le cadre d’un projet de construction d’une usine au Vietnam, j’ai pu suivre de A à Z le processus d’achat de l’équipement pour la production », se rappelle Anthony Castaing, V.I.E chez Saint-Gobain au Royaume-Uni. Avec cinq autres V.I.E(1), il a reçu les honneurs du jury, lors du premier Grand Prix Saint-Gobain des Jeunes Talents V.I.E en 2018.

Tout au long de sa mission, Anthony Castaing a bénéficié d’un encadrement tutoré. Cet accompagnement sur-mesure, quelquefois dispensé par un salarié du Groupe lui-même ancien V.I.E, facilite l’intégration des jeunes professionnels tout en leur permettant d’acquérir une véritable culture d’entreprise. 

Découvrez ici les 6 lauréats du Grand Prix Jeunes Talents V.I.E. 2020 !

 

 

Le V.I.E est-il fait pour vous ? 5 questions à vous poser pour y voir plus clair :

  1. Avez-vous un vrai projet professionnel qui puisse intéresser un recruteur ?
  2. Êtes-vous motivé-e, autonome et doté-e d’une bonne capacité d’adaptation ?
  3. Avez-vous déjà une expérience professionnelle, en particulier à l’étranger ?
  4. Êtes-vous à l’aise avec la langue d’accueil du pays ou celle pratiquée dans l’entreprise ? 
  5. La mission que vous cherchez est-elle vraiment complémentaire avec ce que vous avez réalisé jusqu’à présent ?

(1) Diane Maffre, Chiara Spinelli, Thomas Malnoë, Maxime Le Rall, Xavier Gaudin.

Crédits photos : © michaeljung/Shutterstock, © loreanto/Shutterstock, © Oyls/Shutterstock, © pixfly/Shutterstock, © Cineberg/Shutterstock