Du verre Saint-Gobain à bord de la Station Spatiale Internationale

16/01/2017

Saint-Gobain Recherche a fourni des échantillons pour l'expérience MATISS menée par l'astronaute français Thomas Pesquet dans la Station Spatiale Internationale (ISS).

Du verre Saint-Gobain à bord de la Station Spatiale Internationale

Saint-Gobain Recherche a fourni des échantillons pour l'expérience MATISS menée par l'astronaute français Thomas Pesquet dans la Station Spatiale Internationale (ISS). Conçue par l'ENS-Lyon et avec la participation du Leti, institut technologique du CEA, du CNES et de l’unité mixte CNRS/Saint-Gobain, l’expérimentation vise à tester des matériaux aux propriétés antibactériennes afin de réduire la contamination des parois de la station, avant de l’utiliser dans des applications destinées à la Terre, comme les boutons d’ascenseurs ou les barres dans les transports en commun.

Face à l'environnement confiné de l'ISS, terrain propice au développement de micro-organismes pathogènes en raison du recyclage permanent de l'eau et de l'air et du stockage à bord de déchets, l'Agence Spatiale Européenne (ESA) s'intéresse avec l’expérience MATISS à de nouveaux matériaux qui pourraient arrêter la colonisation et la prolifération des bactéries dans cet environnement clos en apesanteur.

Quatre plaques identiques portant six lamelles de verre revêtues de matériaux différents sont placées dans le laboratoire européen Columbus et les bouches d'aération de l’ISS. Thomas Pesquet les rapportera sur Terre à la fin de sa mission de six mois pour les faire analyser.