En route pour la mobilité durable !

Le coût écologique de nos modes de transport actuels est de moins en moins tenable : émissions de CO2, saturation des infrastructures, recours aux énergies fossiles, pollution à la fabrication et à l’usage. Pour Saint-Gobain, il est essentiel d’amorcer le virage de la mobilité durable, dans les pays développés comme dans les pays émergents.
Transport
Durable
Engagement
Toutes les stories
  • Un monde plus mobile mais responsable
Accompagner le changement
Le monde accélère, les besoins en mobilité s’accroissent. Mais la planète reste la même. Ses ressources, son atmosphère sont finies et fragiles. Concilier ces deux dimensions, humaine et environnementale, c’est repenser de fond en comble la mobilité. Saint-Gobain y contribue avec ses partenaires de l’automobile, du transport collectif, de l’aéronautique, de l’aérospatial, du maritime.

Mobilité durable, forcément durable

Grâce aux multiples facettes de ses entités et à la diversité des produits et services qu’il propose, le Groupe Saint-Gobain peut soutenir l’action vers une mobilité plus durable de nombreuses manières. Et dans toutes les dimensions. 

L'action de Saint-Gobain se porte largement sur l’automobile, qu’elle fonctionne au moteur thermique ou électrique, et demain, sans doute, avec d’autres types de carburants comme l’hydrogène. Le nerf de la guerre, dans les deux cas, est l’allègement du véhicule pour consommer moins. Saint-Gobain Sekurit travaille sur des verres toujours plus minces. Moins de poids, moins d’essence. Des pare-brise et des vitres latérales « athermiques » ont quant à eux pour vertu de garantir l’efficacité énergétique du véhicule été comme hiver, augmentant par là même l’autonomie des véhicules électriques :la batterie de la voiture électrique est beaucoup moins sollicitée pour climatiser ou réchauffer…

Montons à bord d’un avion. Saint-Gobain participe au projet de Dassault Aviation « Optiwind » pour imaginer le pare-brise de cockpit du futur et réduire drastiquement les frottements pour réduire la consommation de carburant. Le Groupe fabrique également des abrasifs qui, utilisés pour polir la carlingue de l’appareil, améliorent leur aérodynamisme, avec à la clef, là encore, moins de carburant utilisé.

Enfin, et aussi étonnant que cela puisse paraître, Saint-Gobain s’est investi dans l’élaboration de pistes cyclables photoluminescentes aux Pays-Bas, en Pologne et en Italie. Le principe : une résine polyuréthane enveloppe des grains de verre pour constituer l’enrobant qui éclaire la route au crépuscule et encourage les cyclistes à opter pour ce mode de transport. Les voici rassurés lorsqu’il fait nuit.

L’ambition pour la mobilité durable concerne aussi, et de plus en plus, les chaînes de production. En améliorant les machines et réduisant les pertes de matières et les rejets, les usines deviennent de plus en plus respectueuses de l’environnement, rappelant ainsi que la mobilité durable commence avant même d’assembler des pièces de véhicule.

Toujours plus de sécurité

La qualité d’un vitrage se juge à la résistance aux chocs. Ce n’est pas un hasard si Saint-Gobain fournit des pièces à la fois pour des véhicules blindés, des trains à grande vitesse, des engins de chantier ou agricoles. L’automobile grand public profite de cette expertise.

S’il est aussi un secteur où l’on ne transige pas avec la sécurité, c’est bien celui de l’aérospatial. Les moteurs de fusée étant soumis à des températures et des pressions extrêmes, la qualité des joints d’étanchéité est vitale. Depuis plusieurs décennies, Saint-Gobain met son expertise dans les matériaux de haute performance au service de cette industrie exigeante.

Le confort pour tous

Chasser les bruits liés au déplacement de la voiture, du train, du navire, du tramway dans l’air, c’est un défi continu. Le verre contribue bien sûr à la qualité acoustique des véhicules, tout en gagnant en finesse. Isover conçoit des produits en laine de verre spécifiques pour améliorer la qualité acoustique, pour les passagers. Cette laine de verre peut aujourd’hui être fabriquée en grande partie grâce à du verre recyclé.

Connectivité partout et tout le temps

Réalité augmentée, vitres interactives, communication avec les individus à l’extérieur… tout un monde de possibles s’ouvre à nous grâce aux innovations sur lesquelles les ingénieurs de Saint-Gobain planchent avec tous les acteurs de la mobilité.

D’ici sans doute une décennie, la voiture autonome conduira à notre place sur l’autoroute et dans un horizon plus lointain, au cœur du trafic urbain, plus complexe. Le voyage ne sera alors plus du temps perdu, mais offrira l’opportunité d’interagir avec ses proches, de lire, ou regarder un film. La 4G et la 5G fonctionneront grâce à des antennes intégrées au vitrage. La voiture ? Un hub connecté. 

Comme l’explique Bastien Beley, directeur marketing de Saint-Gobain Sekurit, nous ne pourrons plus nous passer "des éléments d’aide à la conduite et à la sécurité tels que les caméras, les capteurs et autres systèmes de perception".  Les robots-taxis et les transports collectifs autonomes incarneront aussi cette mobilité autonome. Saint-Gobain y travaille.

Remontons dans l’avion. Depuis peu, on y profite du wifi. A 10 000 pieds au-dessus de l’Atlantique, pouvoir répondre à ses mails, publier un post sur son réseau social préféré est désormais possible. A l’extérieur de l’appareil : un radôme, sorte de coque aérodynamique en fibres composites qui abrite antennes et capteurs, sans qui le surf ne serait pas possible.

Saint-Gobain multiplie les partenariats

L’ambition d’une mobilité durable se partage. Avec des constructeurs automobiles notamment. Le projet Eolab mené avec Renault incarne la réalisation concrète de ce qui peut se faire de mieux en termes de design, de sécurité et d’innovations. Des avancées qui équiperont bientôt nos véhicules.

Un autre exemple d’engagement ? Le constructeur FCA a choisi de distinguer cette année Saint-Gobain au titre de fournisseur durable de l’année. Un titre honorifique, mais qui convainc que nous sommes sur la bonne voie.

En devenant plus vertueuse écologiquement, plus connectée aussi, la mobilité va refonder notre mode de vie au quotidien. Vous embarquez ?