La révolution biomimétique aura-t-elle lieu ? [Podcast]

Dans cet épisode, on s’intéresse au biomimétisme. Une notion popularisée à la fin des années 90 par la biologiste américaine Janine Benyus, qui consiste à prendre la nature pour modèle et à l’imiter afin de développer de nouvelles innovations scientifiques et technologiques.

INTERVENANTS

  • Laura Magro, Directrice adjointe en charge du développement scientifique au CEEBIOS (Centre Européen d'Excellence en Biomimétisme de Senlis).
  • Tarik Chekchak, Directeur du pôle Biomimétisme à l'Institut des Futurs Souhaitables.

LE PITCH

Depuis 3,8 milliards d’années, les animaux, les plantes, ou encore les bactéries, bref l’ensemble de notre biosphère n’a cessé de déployer des stratégies d’adaptation et d’optimisation pour survivre.

Le biomimétisme cherche à appréhender le monde du vivant comme un vaste catalogue de solutions pour l’Homme. Si le terme de biomimétisme est récent, cette philosophie, elle, existe depuis bien plus longtemps, en témoigne notamment l’ornithoptère, une invention signée Léonard de Vinci et inspirée des ailes d’une chauve-souris ; Léonard de Vinci qui dès le XVe siècle nous disait d’ailleurs : "Va prendre tes leçons dans la nature, c'est là qu'est notre futur !".

Film1 Biomimetisme FR HR

Alors certes, le biomimétisme est une démarche qui s’applique à divers champs d’activités que ce soit le textile, la mobilité, la construction ou encore à la médecine, mais dans ce podcast, évidemment, on s’intéressera plus précisément aux matériaux bio-inspirés.

C’est en effet au biomimétisme que l’on doit plusieurs innovations dans le domaine des matériaux : le ruban adhésif inspiré des poils des pattes du gecko [géko] (un reptile), les verres auto-nettoyants inspirés des feuilles hydrophobes du lotus, le velcro inspiré de la fleur de bardane, ou encore certains ciments inspirés des récifs coraliens, pour ne citer que ces exemples !

Jusque-là, hormis quelques exceptions, le biomimétisme faisait figure d’une science quelque peu utopiste et donc marginale, cantonnée aux laboratoires de R&D et au stade de prototypage. Mais aujourd’hui, le défi écologique semble rebattre les cartes. Dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles et d’économie d’énergie, le biomimétisme pourrait tirer son épingle du jeu en produisant des applications plus respectueuses de l’environnement. Mais la révolution biomimétique aura-t-elle vraiment lieu ? Et si oui, à quelles conditions ?

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

Découvrez l’ensemble des podcasts de notre série Le Pouvoir Caché des Matériaux.