Réduire la pollution de nos intérieurs pour vivre mieux

Lorsque l’on pense pollution de l’air, nous avons très souvent l’image de ce nuage de contamination extérieur. Pourtant, la pollution de l’air est également fortement présente dans les intérieurs où nous passons plus de 90 % de notre temps. Un enjeu de santé publique qui questionne la fabrication des bâtiments où nous vivons, travaillons et échangeons.

Si la qualité de nos environnements clos a progressé au cours de ces vingt dernières années, la pollution de l’air en intérieur reste un problème majeur. En effet, 65 % de notre exposition à la pollution de l’air extérieur se produit… à l’intérieur !

Cette situation s’explique principalement par le manque d’apport constant d’air frais et propre, le tout cumulé à la stagnation de polluants venus de l’extérieur. Pour lutter contre ce phénomène, le renouvellement de l’air et la filtration des sources de pollution sont indispensables à notre santé et à notre bien-être, tout comme l’assurance que les isolants préservent l’habitation des polluants.

C’est pourquoi Saint-Gobain a développé des isolants qui émettent peu de composés organiques volatils et absorbent un maximum de formaldéhyde – une substance chimique nocive que l’on retrouve notamment dans certains meubles et draperies – dans l’air ambiant. Les isolants, mais aussi les revêtements secs et membranes à haute performance produites par le Groupe offrent une étanchéité aux polluants supérieure et nous permettent ainsi de mieux respirer.