Quand la crise du Covid-19 renforce la relation client

18/09/2020

Au printemps dernier, alors que les usines italiennes sont mises à l’arrêt à cause du Covid-19, l’usine Sicurglass Sud de Fisciano (Sekurit Transport), spécialisée en production de pare-brises de trains, est exceptionnellement autorisée à reprendre sa production pour répondre aux besoins de son client Siemens. Stephanie Seuken, Category manager pour les pare-brises et composants de tête de véhicules chez Siemens Mobility, nous raconte comment cette épreuve a consolidé la relation entre les deux groupes.

Depuis quand Siemens travaille-t-il avec Saint-Gobain ?

Siemens Mobility et Sekurit Transport ont une longue histoire commune dans l’industrie ferroviaire. Notre relation commerciale est très ancienne. Depuis de nombreuses années, Sekurit produit notamment les fenêtres latérales et pare-brises de nos trains, qu’il s’agisse de trains à grande vitesse, trains de banlieue, de métros ou de véhicules légers sur rails (VLR) comme par exemple les tramways.

Comment s'est déroulée votre collaboration avec Saint-Gobain pendant la crise du Covid-19 ?

Durant le confinement, le carnet de commande de notre usine de Krefeld (Allemagne) qui produit différents types de trains était plein. Il nous était cependant difficile d’honorer ces contrats car de nombreux sous-traitants ne pouvaient pas nous livrer, leurs usines étant fermées. C’était le cas notamment de l’usine Sicurglass de Fisciano (sud de l’Italie) dont la production s’est brutalement arrêtée alors que nous étions dans l’attente de pare-brises pour un de nos projets urgents de train de banlieue.

Nous avons donc beaucoup communiqué avec l’usine Sicurglass pour trouver une solution. Saint-Gobain, avec notre soutien, s’est ainsi rapproché des autorités locales pour défendre le caractère essentiel de la poursuite de son activité. Les pouvoirs publics ont finalement consenti à ce que l’usine reprenne sa production. Cependant, elle ne pouvait pas assurer une pleine capacité de production. Nous avons donc établi ensemble un plan de livraison ce qui nous a permis d’adapter notre propre production.

Que retenez-vous de cette collaboration ?

Si Siemens Mobility a pu maintenir sa production pendant la crise du Covid-19, sans aucune interruption dans son usine de Krefeld, c’est sans aucun doute grâce à ses partenaires, tels que Saint-Gobain. Le soutien de l'usine de Fisciano en mars et en avril a indéniablement renforcé nos relations commerciales. Par ses actions et son mode de communication, Saint-Gobain a démontré que Siemens était un client très important. J'ai souvent entendu dire que nous l’étions, mais dans cette situation, les mots se sont véritablement traduits en actions.

Cette collaboration a été caractérisée par un sens élevé des responsabilités de part et d’autre. Et je suis sûre que nous maintiendrons à l’avenir le haut niveau de communication que nous avons pu avoir ces derniers mois. Car grâce à une communication directe et franche nous avons été capables de relever des défis dont nous sommes tous sortis gagnants. 

En savoir plus.