CHAN, CHEF DE PROJET AUTO – MUNICH, ALLEMAGNE

En route pour l’Allemagne, où l’équipe de Chan trace le futur de l’automobile et l’avenir du confort à bord, en partenariat avec Saint-Gobain.

 

 

À notre arrivée à Munich, le beffroi du nouvel hôtel de ville nous défie du haut de ses 85 mètres. Aujourd’hui, c’est à la rencontre de Chan que nous allons. Chef de projet R&D Habitacle chez un grand constructeur automobile, le jeune homme félicite chaleureusement son équipe au moment où nous le rejoignons. Les murs de la salle de réunion sont tapissés d’écrans. « Comme nos voitures, nous sommes connectés », s’amuse Chan, avant de nous parler de ses projets du moment.

"Notre objectif, c’est d’offrir la meilleure expérience de voyage aux utilisateurs – conducteurs et passagers – en améliorant leur confort à bord", démarre le chef de projet. Un confort qui commence par une bonne isolation et tient beaucoup au vitrage. Il doit permettre d’atténuer les fréquences hautes et basses pour plus de calme dans l’habitacle, tout en maintenant une température agréable, été comme hiver. "Sans jamais sacrifier ni le design, ni l’aérodynamisme", rappelle Chan, qui traque le moindre gramme superflu dans les sièges ou les portières, pour réduire la consommation d’énergie et l’empreinte écologique de ses véhicules. « Nous travaillons avec les meilleurs équipementiers sur des verres et des plastiques allégés, des pièces aériennes qui offrent une grande liberté de design."

Un toit en verre qui offre une vue panoramique.

Pour relever les défis qui bousculent l’automobile, Chan collabore étroitement avec Saint-Gobain, reconnu pour ses matériaux de pointe et sa force d’innovation. Cet après-midi, le jeune homme et son équipe s’entretiennent d’ailleurs par visioconférence avec les ingénieurs Sekurit d’Herzogenrath, qui viennent tout juste de lancer la production d’un toit "bas émissif" destiné à équiper un prototype de la marque. "C’est un toit en verre qui offre une vue panoramique imprenable aux passagers, tout en apportant une performance d’isolation incomparable, explique le jeune homme. Nous voulions absolument l’intégrer à notre nouveau modèle familial pour réinventer le plaisir du voyage, et Saint-Gobain est le seul à maîtriser cette technologie." Le fruit d’une longue collaboration entre les équipes de Chan et de Sekurit, "un travail de grande précision au jour le jour". 

Face aux ingénieurs Saint-Gobain interagissant sur grand écran, Chan évoque maintenant l’avancement d’un autre projet commun : un pare-brise connecté affichage tête haute, qui projette toutes les informations du tableau de bord dans le champ de vision du conducteur. "Il sert à la fois de copilote, de GPS et de gendarme avec son rappel des limitations de vitesse !", s’enthousiasme le chef de projet. Un pare-brise 4.0 qui intègre une fonction de dégivrage et de désembuage pour garantir la lisibilité (et la sécurité) par tous les temps, et fait l’économie des essuie-glaces.

"Les véhicules deviennent de plus en plus autonomes, conclut Chan, à force de capteurs, caméras et autres radars embarqués. Un jour, chacun sera libre, dans sa voiture, de ne plus conduire. Les vitrages trouveront de nouveaux usages avec Saint-Gobain, bien sûr, qui réinvente l’habitat, et l’habitacle."

 

 

LA BOITE À OUTILS
DE L’INDUSTRIE AUTOMOBILE ET DES TRANSPORTS

SAINT-GOBAIN SEKURIT LANCE LE TOUCH CONTROL
Après l’affichage tête haute, place au vitrage à commande digitale. Il permet d’activer d’une simple pression du doigt de nombreuses fonctions comme le dégivrage ou l’opacification du toit vitré. Fruit de deux ans de recherche, le Touch Control repose sur l’intégration d’un capteur tactile dans le verre. Et Sekurit planche déjà sur ses prochaines générations qui intégreront des capteurs tactiles pour déclencher une fonction en suivant le tracé du doigt et des capteurs réactifs aux gestes.
LA CHASSE AU POIDS EST OUVERTE
Un millimètre d’épaisseur de pare-brise en moins, c’est environ 4 kilos de gagnés. Et autant d’émissions de CO2 évitées. Après avoir réussi à abaisser les standards des pare-brise de 5 à 4,5 mm en Europe, Sekurit les a amincis à 4 mm en maintenant leurs propriétés mécaniques et optiques, et s’attelle aujourd’hui à repousser encore ces limites. L’enjeu : produire dès 2019 des vitrages feuilletés ultra-minces à la résistance et aux qualités optiques améliorées.
ACTEUR DE LA MOBILITÉ DURABLE
Saint-Gobain est le partenaire de tous les acteurs du transport. Le vitrage du premier tramway transfrontalier France-Allemagne est signé Saint-Gobain. Celui des dameuses des pistes de ski du constructeur italien Prinoth aussi. Le vitrage de protection chauffant dédié à la navigation en zones arctiques de Vetrotech garantit le confort thermique et visuel de l’équipage.Les radômes SHEERGARD™ équiperont la nouvelle génération d’Airbus A320 connectés et offriront aux passagers de nouvelles possibilités de divertissement et de communication en vol.

 

Retour au sommaire

Pour aller plus loin, découvrez notre brochure 2018