Une alliance pour une relance verte

22/04/2020

Pierre-André de Chalendar, au nom de Saint-Gobain, s’est associé à l’alliance Green Recovery, pour construire des plans d'investissement, alignés avec les engagements européens pour le climat, et destinés à relancer l’économie après la crise.

Une alliance pour une relance verte

L’alliance Green Recovery, initiée par Pascal Canfin, Président de la commission de l'environnement du Parlement européen, s’engage à proposer des plans d’investissement verts et à remettre les engagements pour le climat et la biodiversité au premier plan dans la relance de l’économie après la crise. Elle intervient quelques jours après que des ministres de l’Environnement de l’Union Européenne ont lancé un appel pour que le « Green Deal européen » soit placé au cœur du plan de relance post-pandémique de l’Union Européenne.

Pierre-André de Chalendar, au nom de Saint-Gobain, s’est donc engagé dans cette alliance aux côtés de 180 décideurs politiques, dirigeants, syndicats, ONG, et groupes de réflexion, pour bâtir ensemble des plans d'investissements, alignés avec les engagements pour le climat, et destinés à relancer l’économie après la crise. Parce que la crise du coronavirus est certainement le plus grand défi auquel l'Europe doit faire face depuis la Seconde Guerre mondiale, il écrit, dans son message LinkedIn publié le 14 avril 2020, à l’occasion du lancement de l’Alliance : « Il est plus que jamais essentiel de maintenir la priorité au Green Deal européen et de sanctuariser l’objectif de la neutralité carbone pour l’Europe d’ici à 2050. La pandémie de Covid-19 ébranle profondément nos sociétés, créant un choc violent à la fois social, économique, et politique. Mais elle ne fait pas disparaître les enjeux du changement climatique. Il nous faut mettre en place des solutions justes et acceptables par tous. ».

Crédit photo : © Jean Chiscano.