Et si nos fours produisaient aussi de l’énergie ?

14/11/2019

En Italie, dans notre usine de verre plat de Pise, de nouvelles installations permettent de récupérer la chaleur issue du four et de la transformer en énergie pour alimenter le site.

Et si nos fours produisaient aussi de l’énergie ?

Nos fours ne sont pas juste des consommateurs d’énergie ! La preuve dans notre usine de verre plat à Pise en Italie où un procédé innovant est actuellement en phase de test. Différentes machines installées sur le site permettent de récupérer l’énergie thermique issue des fumées du four et d’utiliser cette énergie dans l’usine. Cet hiver, par exemple, l’entrepôt de produits finis du site italien sera intégralement chauffé grâce à ce nouveau dispositif. Un mécanisme offre également la possibilité de convertir la chaleur récupérée soit en électricité, pour alimenter le réseau interne de l’usine, soit en air comprimé, pour le fonctionnement du système pneumatique de certaines machines.

 Ce projet, qui représente un investissement de 7 millions d’euros, améliore l’efficacité énergétique de l’usine de Pise. On estime que 5 000 tonnes de CO₂ vont pouvoir être économisées chaque année grâce à ces nouvelles installations. Le même système est aussi en phase pilote sur le site de Chennai en Inde. Une initiative qui illustre la volonté du Groupe de faire évoluer ses procédés de fabrication pour limiter sa consommation d’énergie et avancer dans son engagement de neutralité carbone annoncé d’ici à 2050.