Une innovation ouverte

La dynamique d’ouverture de Saint-Gobain, notamment en matière d’innovation, conduit le Groupe à développer et à diversifier ses partenariats. La complexité des écosystèmes et l’accélération des évolutions technologiques nécessitent une collaboration accrue avec des acteurs extérieurs pour compléter les savoir-faire du Groupe.

S’OUVRIR SUR L’EXTÉRIEUR POUR INNOVER PLUS

NOVA, POUR FAVORISER UNE INNOVATION SANS LIMITE  

Nova

Saint-Gobain joue un rôle actif au sein de l’écosystème mondial des start-up par le biais de NOVA, sa filiale de capital-risque créée en 2006. L’objectif de NOVA est de permettre une innovation de rupture qui bénéficie à toutes les parties prenantes en identifiant et en concrétisant les opportunités de partenariat gagnant-gagnant à long terme, ainsi que de développer de nouvelles idées et de nouveaux modèles d’affaires, créant de la valeur partagée avec les start-up.

Divers modèles de collaboration

NOVA travaille avec les équipes de Saint-Gobain pour mettre en place des partenariats stratégiques de co-développement, des accords de distribution, de marketing ou de licence avec des start-up. Depuis fin 2016, NOVA a étendu son champ d’expertise en prenant des participations dans des start-up. La valeur totale des investissements de NOVA dans les start-up représente environ 100 millions de dollars fin 2021.

Avec 1 500 opportunités examinées et près de 50 contrats signés, 2021 a été une année record pour NOVA.

Parmi les exemples de partenariats signés et d’investissements réalisés en 2021 :

Fibrecoat

Fibrecoat (Allemagne), qui développe de nouveaux produits à base de fibres pour la construction et les applications industrielles ;

indeco

InDeco (Chine), qui déploie un service efficace de rénovation de bureaux grâce à la conception numérique ;

Hyperframe

Hyperframe (États-Unis) qui développe un système d’ossature métallique pour la construction commerciale ;

juno

JuuNoo (Belgique), une start-up qui développe des systèmes de murs à ossature en acier réutilisables ;

 

livspace

LivSpace (Inde), spécialisée dans l’optimisation de l’aménagement intérieur ;

livspace
trincollect

Tri'n’Collect (France), qui offre des services de recyclage pour les déchets de construction et complète l’investissement précédent de NOVA dans EcoDrop ;

Nuqlea (Argentine), qui développe une « superplateforme » reliant les différents acteurs de la chaîne de valeur de la construction, depuis les promoteurs et les architectes en amont jusqu’aux occupants des bâtiments, en passant par les fournisseurs, les distributeurs et les installateurs.

Changement d’échelle : un élan croissant

NOVA couvre un large éventail de thèmes alignés sur la stratégie de Saint-Gobain – être le leader mondial de la construction durable – avec un accent tout particulier sur la « sustainability » et la digitalisation :

  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/Productivite%20%26%20construction_0.png  Productivité de la construction
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/performance%20des%20batiments.png   Performance des bâtiments
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/Transition%20energetique_0.png   Transition énergétique
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/intermediation%20et%20experience%20client_2.png   Intermédiation et expérience client
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/connectivite%20digitale_0.png  Connectivité numérique
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/Plug_0.png  Électrification des transports
     
  • https://www.nova-saint-gobain.com/sites/default/files/economie%20circulaire.png  Économie circulaire
     

Des points de contact multiples

Une relation avec une start-up peut commencer de différentes manières : par l’intermédiaire d’investisseurs en capital-risque, d’incubateurs, d’accélérateurs et par la participation de NOVA à des événements clés (du Climatetech Summit aux États-Unis à l’Africarena start-up challenge en Afrique du Sud et au CSRtech Summit en Chine). Avec la nouvelle organisation locale décentralisée mise en place avec le plan stratégique « Transform and Grow », et l’évolution de la culture d’entreprise chez Saint-Gobain, les parties prenantes internes locales jouent un rôle de plus en plus important dans l’identification des opportunités : le plus souvent, ce sont désormais les équipes commerciales qui présentent l’équipe NOVA aux start-up, comme ce fut le cas en Inde avec LivSpace.

Investir via des fonds dédiés

NOVA peut investir par le biais de fonds d’investissement thématiques spécifiques : Navitas Capital pour la construction et Phoenix Venture Partners (PVP) pour les sciences des matériaux, tous deux aux États-Unis, et Environmental Technologies Fund (ETF) en Europe, axé sur la durabilité. En 2021, NOVA a également investi dans un nouveau fonds de capital-risque, Richland Capital, en Chine, avec un accent fort mis sur les solutions de haute performance.

Partenariat avec les incubateurs

Saint-Gobain, à travers NOVA, est également partenaire de plusieurs incubateurs, notamment :

  • Greentown Labs aux États-Unis, spécialisé dans les technologies vertes, qui a ouvert un second site en 2021
  • Impulse Labs en France, qui se spécialise dans la construction
  • Cubo au Brésil, un spécialiste de la digitalisation
  • L’université RWTH d’Aix-la-Chapelle en Allemagne, une prestigieuse école d’ingénieurs qui intègre un excellent incubateur de start-up, RWTH Innovation
  • Tus-Holdings en Chine, une société qui développe, construit et gère TusPark, le plus grand parc scientifique universitaire du monde
  • Le centre d’innovation Impact Hub à Shanghai, en Chine

Investir dans l’innovation : un gage de la confiance de Saint-Gobain en un monde plus ouvert

La philosophie de Saint-Gobain en matière de collaboration avec les start-up repose sur trois valeurs : une approche qui profite à toutes les parties prenantes, une passion pour l’apprentissage et la recherche de nouvelles idées, et une approche ouverte et flexible des relations. NOVA fait donc office de fenêtre ouverte sur le monde extérieur, en aidant les équipes internes à être toujours au fait des dernières tendances de l’industrie en matière d’innovation.

La participation active du Groupe à l’écosystème des start-up, dans des environnements en évolution rapide, s’inscrit pleinement dans les priorités du plan Grow & Impact, démontrant l’ambition du groupe de favoriser l’innovation centrée sur le client, de développer ses solutions et de créer un impact maximal pour ses clients. La contribution de NOVA renforce la solide plateforme d’innovation de Saint-Gobain et soutient le positionnement du Groupe en tant que leader de la construction durable.

Une relation gagnant-gagnant

Travailler en étroite collaboration avec Saint-Gobain permet aux jeunes entreprises d’accéder aux ressources internes de Saint-Gobain et de bénéficier d’un soutien pour former des partenariats à long terme. Dans une relation fondée sur la confiance, l’expertise, le soutien et la flexibilité, Saint-Gobain accompagne, via NOVA, les entrepreneurs dont les domaines d’intervention correspondent à l’expertise du Groupe afin de les aider à réussir, en contribuant notamment à accélérer leur développement commercial ou à se développer dans de nouveaux territoires.

Pour en savoir plus :

Site Internet NOVA

NOVA sur Twitter

BENEFICIER DES AVANCEES SCIENTIFIQUES LES PLUS RECENTES

Le réseau international de coopération scientifique universitaire SUN (Saint-Gobain University Network) permet au Groupe de bénéficier des avancées scientifiques les plus récentes du monde académique et d’avoir accès à des compétences de haut niveau. Ces collaborations académiques sur le long terme lui donnent accès aux avancées scientifiques les plus récentes dans les domaines d’intérêt pour le Groupe ainsi qu’à un vivier de jeunes talents.

Exemples des principaux partenariats:

  • le CNRS en France,
  • le MIT, l’Université du Massachusetts et l’Université de Case Western Reserve aux États-Unis,
  • l’Indian Institute of Technology de Madras en Inde,
  • l'université d'Aix La Chapelle et les Instituts Fraunhofer en Allemagne,
  • l'université d’État de Moscou en Russie,
  • et l'Institut national des sciences des matériaux (NIMS) au Japon.

A L’INTERFACE ENTRE LA RECHERCHE FONDAMENTALE ET LES BESOINS DE LA RECHERCHE APPLIQUÉE

Il existe aujourd’hui trois Unités Mixtes de Recherche (UMR) Saint-Gobain – CNRS, deux en France et une au Japon. Elles réunissent des chercheurs du CNRS et de Saint-Gobain sur des sujets de recherche fondamentale en lien avec les problématiques industrielles de Saint-Gobain.

Le laboratoire surface du verre et interfaces (SVI) à Aubervilliers en France
Créé en 1990, Les deux axes de recherche de cette UMR concernent d’une part la surface du verre et sa fonctionnalisation par des couches minces qui, déposées sur le verre, permettent d’en modifier les propriétés ; et d’autre part les matériaux hétérogènes réactifs.
> En savoir plus : http://www.svi.cnrs-bellevue.fr/

Le laboratoire de synthèse et fonctionnalisation des céramiques (LSFC) à Cavaillon en France
Créé en 2004, les activités du LFSC sont centrées sur le développement de céramiques fonctionnelles innovantes. Le laboratoire possède des compétences fortes en synthèse et en mise en forme de céramiques à différentes échelles, lui permettant de cibler des propriétés physiques spécifiques (tenue mécanique, conduction, …) dont la plupart ont un lien direct avec des préoccupations industrielles. > En savoir plus : http://lsfc.cnrs-mrs.fr/

Le laboratoire Innovative Key Materials and Structures (LINK) à Tsukuba au Japon
Saint-Gobain, le CNRS et l’Institut Japonais de Science des Matériaux NIMS (National Institute for Materials Science) ont inauguré en octobre 2014 le laboratoire LINK (Laboratory for Innovative Key Materials and Structures). Cette unité de recherche internationale a vocation à travailler sur les développements futurs de la science des matériaux pouvant avoir des applications dans plusieurs activités industrielles de Saint-Gobain, notamment dans les céramiques, les grains et poudres, les cristaux, le vitrage et les abrasifs.
> En savoir plus : http://www.nims.go.jp/eng/collaboration/hdfqf10000083jv1.html