Des vêtements recyclés pour isoler les bâtiments

Chaque année, les Français jettent en moyenne 12 kilos de vêtements par personne. Et si ces textiles pouvaient servir à isoler les bâtiments ? C’est le pari d’ISOVER qui lance un nouvel isolant biosourcé en textiles recyclés : Isocoton. 

Isocoton
© 2022 Raphael Demaret

Construire (ou rénover) de façon durable est un défi qu’ISOVER relève depuis plus de 20 ans avec ses solutions multi-matériaux. Mais l’urgence climatique met aujourd’hui au premier plan de nouveaux défis comme la disponibilité des matières premières et l’économie circulaire.  

D’où le lancement d’Isocoton, un isolant biosourcé, performant, issu de textiles recyclés en local, doux au toucher, facile à poser et made in France. Une alternative responsable pour l’isolation intérieure des bâtiments. 

A l’origine de cette solution, un constat : les Français jettent 12 kg de vêtements par an, ce qui fait un gisement de près de 600 000 tonnes de textiles. Une matière première trop peu exploitée et qui rejoint désormais une économie circulaire vertueuse en isolant les bâtiments ! 

Pour cela, ISOVER récupère le textile usagé, effiloche les fibres et les assemble afin de former des panneaux très doux au toucher. Souple et confortable, cette solution ne produit pas de poussière. Déclinable en plusieurs épaisseurs, elle est aisée à poser et peut répondre à tous les besoins d’isolation intérieure (cloisons, murs, combles perdus ou aménagés, plafonds). Ses performances thermiques (λ=37) la positionnent parmi les isolants biosourcés les plus performants du marché, avec une isolation phonique équivalente aux solutions en laine de verre (Par Phonic) ou en fibres de bois (Isonat). 

Isocoton s’associe même à Placo® pour mutualiser leurs expertises. Cloisons, contre-cloisons ou plafonds, ces systèmes permettent de répondre à la demande croissante du biosourcé dans les établissements recevant du public (hôpitaux, écoles, logements collectifs). Isocoton est également éligible aux aides à la rénovation. 

Cette solution vertueuse et circulaire complète la large gamme d’ISOVER qui s’engage toujours plus pour la construction durable. La marque s’est notamment fixée comme objectif à 2025 d’avoir plus de 80 % de calcin (verre recyclé) dans la composition de sa laine de verre. 

En savoir plus