Le plus grand four électrique bas carbone d’Europe

Saint-Gobain PAM Canalisation poursuit sa démarche de préservation des ressources et de limitation de l’impact de son activité, en se dotant d’un four fonctionnant à l’électricité décarbonée, diminuant les émissions de CO2 et permettant de recycler 100% des déchets de fontes. 

PAM
Crédit photo : Viktor Macha

Afin de réduire au maximum son impact environnemental, inhérent à la production industrielle, Saint-Gobain PAM Canalisation, soutenu par l’Agence de Transition Ecologique (ADEME), vient d’investir près de 10 millions d’Euros pour acquérir le plus grand four électrique bas carbone d’Europe (pour les tuyaux en fonte ductile).

Cet investissement vient compléter des initiatives ambitieuses en matière environnementale : le projet grande boucle (recirculation des eaux industrielles divisant par trois les volumes utilisés), la valorisation du gaz de son haut-fourneau (réutilisé pour le fonctionnement de l’usine de Pont-à-Mousson en France), la sélectivité des matières premières via un label Ecovadis, la technique du télescopage réduisant l’impact CO2 des transports ou encore la mise en place d’un système de management de l’énergie sur l’ensemble de ses sites.

Produire sans émissions de CO2

Investir dans un grand four électrique bas carbone est donc une étape supplémentaire vers la transition écologique de Saint-Gobain PAM Canalisation. Cet outil offre un moyen de production sans émission de CO2 et sans prélèvement d’eau dans le milieu extérieur, réduisant sensiblement l’empreinte environnementale de l’activité (jusqu’à hauteur de 10 % de réduction d’émissions de CO2 par tonne de fonte produite sur Saint-Gobain PAM Canalisation en Europe).

Ce dispositif vient aussi renforcer la logique vertueuse de boucle de fabrication locale adoptée par Saint-Gobain PAM Canalisation.  100% des tuyaux vendus en Europe sont en effet fabriqués en Europe et principalement en France (limitant les émissions de CO2 par rapport à des tuyaux importés d’Asie ou d’Inde).

Un pas de plus pour l’économie circulaire

100 % du matériau fonte ductile utilisé par PAM est par ailleurs recyclable à l’infini sans perte de performances. Fort de cet atout, l’entreprise a mis au point une prestation de recyclage d’anciennes canalisations en fonte, sans déchet ultime. Celles-ci sont acheminées vers nos usines, puis concassées avant d’être refondues dans des cubilots en vue de la production de nouveaux tuyaux.

Ce nouveau four, dit de seconde fusion, permet de recycler près de 100% des déchets de fontes usines issus d’une première fusion (les fontes fatales), limitant le recours aux ressources naturelles et l’impact du transport des matières premières.

Une réponse performante pour les clients

D’une capacité de 120 000 tonnes de fonte par an, ce nouveau four augmentera la production de façon significative pour répondre plus rapidement aux besoins des clients. Pouvant par ailleurs être arrêté et redémarrer plus fréquemment, il sera également plus flexible, et s’adaptera ainsi davantage à leurs demandes de flexibilité pour mieux s’adapter à la demande.

Lire notre Story : Existe-t-il des matériaux recyclables à l’infini ?