Construire la culture : écrins historiques et prouesses technologiques

Comment construire la culture… ou plutôt les bâtiments qui abritent les œuvres culturelles ? Comment offrir le meilleur, le plus beau, le plus sécurisé des écrins pour les livres, œuvres d’art ou partitions qui nous enchantent ? Tour d’horizon en 8 édifices emblématiques.
Réalisation
Toutes les stories
  • Une histoire de talents particuliers
Protéger, valoriser, réhabiliter
Bibliothèques, théâtres, musées, auditoriums… les bâtiments culturels constituent de véritables écrins pour l’imaginaire. Et c’est parce qu’ils protègent et mettent en scène des livres, décors, objets, sons ou interprètes précieux et talentueux que la conception de ces bâtiments exige une attention toute particulière. Protection acoustique, thermique ou visuelle, valorisation… Immersion !

Huit exemples emblématiques, une histoire de talents particuliers.

Powered by flickr embed.

Implantée à Al Mamzar (Dubaï), l’immense Bibliothèque Mohammed Bin Rashid devrait accueillir pas moins de 4,5 millions de livres… consultables par 9 millions de visiteurs annuels ! Un bâtiment colossal, encore en construction, aux formes inspirées par celles d’un livre, dont les vitrages seront soumis à des températures dépassant allègrement les 40°C en été (découvrez notre story consacrée aux défis de la construction au Moyen-Orient)

Un challenge relevé par SageGlass dont le verre intelligent équipe 70 % des façades. Son secret : il se teinte automatiquement au cours de la journée, ce qui permet de réguler naturellement la chaleur intérieure et de réaliser des économies d’énergie, tout en régulant la luminosité, ce qui évite l’éblouissement des visiteurs – une fonctionnalité cruciale à Dubaï où la luminosité peut être très dure. Enfin ce verre intelligent protège parfaitement les livres conservés dans la bibliothèque en bloquant 100 % des rayons UV.

2. Un balcon spectaculaire sur les montagnes

En Italie, le musée Messner Mountain à Corones se juche sur un sommet des Dolomites à 2 275 mètres d’altitude, offrant aux visiteurs une vue imprenable sur les montagnes du Tyrol, grâce à sa balustrade en verre signée Saint-Gobain. Ce musée dédié à l’histoire de l'alpinisme a été conçu par l’architecte Zaha Hadid.

Pour sublimer cet écrin naturel et garantir la vue et la sécurité des visiteurs, Saint-Gobain a produit de nombreux verres dans des formats sur-mesure allant jusqu'à 1,2 mètre sur 2.

3. Créer la meilleure acoustique

Salle de concert mythique de Copenhague, la KB Hallen a été bâtie en 1938. Elle a accueilli les plus grands parmi lesquels Duke Ellington, les Beatles, les Rolling Stones, Miles Davis ou Jimi Hendrix (qui y a donné son dernier concert quelques mois avant sa disparition en 1970).

Détruite par un incendie en 2011, la salle a été reconstruite en 2018… et optimisée pour offrir la meilleure acoustique possible aux musiciens et au public. La solution ? Des dalles de plafond Gyptone Big Line 6 nées d’un partenariat entre Rambøll et Gyproc pour une solution acoustique innovante.

4. Une transparence totale

Imaginez une vue sans entraves sur la Statue de la Liberté, protégé.e du froid, de la pluie, du vent… C’est la demande qui a été faite à Saint-Gobain Glass par le nouveau Musée de la Statue de la Liberté, installé sur Ellis Island, à New York City (Etats-Unis).

La réponse : un mur-rideau de 400m² de verre à haut confort thermique dont le châssis est totalement invisible. Résultat : une transparence totale pour apprécier la somptueuse Lady Liberty. 

5. Répéter… au calme

En 2016, un incendie dévastait une large partie de la salle de spectacle et des foyers du théâtre Mogador, à Paris (France). Dans le cadre de sa rénovation, la salle de répétition du théâtre a elle aussi été repensée de fond en comble. 

Avec ses 4,30 mètres de hauteur sous plafond, cette salle constitue un véritable centre névralgique du théâtre car en plus des répétitions, elle accueille les rencontres avec la presse et des cours de comédie musicale. Avec un vrai enjeu : l’isolation acoustique. Les acteurs doivent pouvoir répéter sans gêner (ou être gênés) par une représentation en cours dans le théâtre.

Pour créer cette acoustique protectrice, c’est la laine IBR d’Isover qui a été choisie afin d’isoler les 200 m² de plafond de la salle.

6. Une vue exceptionnelle sur l’horizon

Au bord du lac Michigan, à Chicago (Etats-Unis), le Théâtre Shakespeare a récemment inauguré The Yard, sa troisième salle. 

Conçu par le cabinet d’architecture Adrian Smith + Gordon Gill, l’édifice présente un hall incurvé en forme de croissant reliant les deux théâtres existants. Avec son hall équipé de 300m² de verre électrochrome SageGlass il offre aux visiteurs une vue exceptionnelle sur l’horizon tout en évitant la surchauffe, l’éblouissement et la décoloration. La façade de verre se teinte en fonction de l’ensoleillement et reflète le paysage alentour. En plus d’optimiser le confort thermique, de diminuer les besoins et coûts en climatisation ou chauffage et d’améliorer l’empreinte environnementale du bâtiment, cette façade intelligente s'adapte aux conditions climatiques.

7. Des miroirs pour s’immerger dans l’art

Depuis son ouverture à Paris en 2018, l’Atelier des Lumières immerge littéralement ses 2,2 millions de visiteurs au cœur de l’œuvre des artistes exposés. Une plongée intime permise par 140 vidéoprojecteurs, une sonorisation spatialisée et des cubes de miroirs, dit Citernes, créés en collaboration avec Saint-Gobain.

Ils reflètent les œuvres dans un jeu de lumières inédit.

8. Restaurer un monument historique

A Cincinnati (Etats-Unis), CertainTeed a fourni les bardeaux de toiture pour la rénovation du Cincinnati Music Hall, un monument historique et l'une des plus grandes salles de concert au monde, avec une surface de plus de 23 000 m².

L’objectif : recréer le motif rayé distinctif du toit de cette splendide bâtisse emblématique de la ville – et notamment l’esthétique typique de l’ardoise - tout en lui permettant de supporter le vent, la pluie, la neige et autres éléments climatiques courants à Cincinnati. 

La solution ? 600 carrés de bardeaux Grand Manor® en deux couleurs (gris pierre de clôture et grès brun) et l’ajout des sous-couches DiamondDeck® et WinterGuard® pour renforcer la protection contre les intempéries.

Crédits photos : Cabinet ACG, Saint-Gobain, KB Hallen, D.R., Saint-Gobain Isover, Shakespeare Theater, Eric Spiller / Culturespaces 

4 PROJETS ICONIQUES : PRÉSENTATION